Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Pourquoi visiter la Corée avec Clio
Loin de l'image du « dragon » asiatique à l'économie florissante qui inonde le monde de ses produits de haute technologie, loin aussi de la mégalopole de Séoul, de son agitation incessante et de ses tours arrogantes, il existe une autre Corée, qui puise son côté attachant dans la discrétion qui la caractérise. C'est le pays des traditions séculaires, des milliers de temples où la plénitude spirituelle a trouvé refuge. Celui des montagnes déchiquetées, noyées de soleil ou de brume selon les saisons, qui plongent sans transition dans la mer, où l'on passe en une heure des stations de ski aux croisières vers des chapelets d'îles. C'est cette Corée-là, que l'Histoire a marquée en profondeur, que Clio vous invite à découvrir, en un voyage surprenant souvent, passionnant toujours.
Des traditions historiques traduites dans la pierre

Habitée depuis la nuit des temps, la péninsule coréenne possède une histoire riche, chaque grande période pouvant être définie par les royaumes dominants. La première organisation politique s'appelait Ko-Choson. Née voici quatre millénaires, cette civilisation du bronze fut remplacée par une civilisation du fer au tournant de notre ère. Elle prit la forme de trois royaumes : Kokutyo, Paekshe et Shilla. Ce dernier finit par s'imposer et par unifier les trois pouvoirs en 668.
Dans Shilla unifié, la Corée connaît un véritable âge d'or des arts bouddhiques, comme on peut le voir en visitant Kyongju. L'ancienne capitale du royaume de Shilla possède nombre de vestiges historiques et constitue un véritable musée à ciel ouvert, avec ses maisons traditionnelles ou l'observatoire de Chomsongdae, qui remonte au VIIe siècle.

Sur la route du Sud-Ouest, le temple de Haiensa est peut-être le plus célèbre de Corée. Fondé en 802, il renferme un des trésors du pays : Tripitaka Koreana. Ce sont 80 000 planches de bois à imprimer comprenant l'ensemble de textes bouddhiques le plus complet d'Asie orientale. Elles ont été gravées en 1252 pour écarter une invasion mongole et servent de base à de nombreuses impressions de textes bouddhiques.

Le temple de Bulguk-sa témoigne du savoir-faire des architectes coréens. De l'époque de Shilla lui-aussi, c'est un complexe pittoresque de pagodes, de ponts de pierre, d'escaliers ouvragés. Contemporaine, la grotte de Seokguram abrite une grande statue de l'Eveillé, contemplant avec sérénité les collines boisées et l'horizon au-delà de la mer de l'Est.

En 935, le dernier roi Shilla remet son Etat à une nouvelle puissance montante : Koryo, d’où la Corée tire son nom. Cette période voit l'apogée du bouddhisme et l’on construit des temples splendides. Des céladons resplendissants, des calligraphies merveilleuses et l'utilisation de caractères d'imprimerie mobiles deux siècles avant Gutenberg caractérisent Koryo.

Plus tard, invasions mongoles, incursions japonaises et troubles politiques intérieurs contribuent à la chute du royaume en 1392. La dynastie Choson s'impose. Hanyang, aujourd'hui Séoul, devient la capitale de la Corée. Réformes politiques et économiques se succèdent, le néoconfucianisme devient l'idéologie officielle. Le pays connaît cinq cents ans de paix et de prospérité et un véritable apogée culturel, notamment dans la littérature.

Un coup d'arrêt brutal est donné par l'invasion japonaise de 1910 : le pays passe pour la première fois sous domination étrangère. Après 1945, la Corée retrouve son indépendance, mais perd son unité. Le Nord, sous obédience communiste, se replie sur lui-même et devient le plus farouche adversaire du Sud, ouvert sur le monde. On connaît le sanglant affrontement des deux frères ennemis. En 1950, la guerre de Corée éclate. Particulièrement meurtrière et féroce, elle va ravager la péninsule pendant trois longues années, et elle sera le premier affrontement typique de la guerre froide. L'armistice de 1953 ne règle pas tous les problèmes, et le fameux 38e parallèle sert toujours de ligne de démarcation entre Nord et Sud. Dans les années quatre-vingt, Séoul se lance dans une course effrénée à la modernité. Le dragon asiatique devient une puissance économique majeure de la région. Pourtant, derrière cette réalité, l'ancienne Corée subsiste toujours, marquée aussi dans ses paysages.

D'une nature magnifiée aux villes du XXIe siècle

Les Coréens entretiennent avec un soin presque mystique les éléments naturels de leur pays. C'est le cas, presque au bout de la péninsule, du Parc national maritime de Tadohae. C'est en bateau qu'il convient de découvrir cette merveille, en slalomant entre les îles aux formes rocheuses insolites, notamment Hongdo, qui est aussi renommée pour ses forêts de camélias.

Le Parc provincial de T'aebaeksan témoigne lui aussi de l'amour que les Coréens portent à la nature dans ses aspects les plus sauvages. Au milieu de pics granitiques qui jaillissent des nuages se nichent des temples perdus dans la verdure, rafraîchis par le doux murmure des cascades. Dans cet admirable environnement naturel, on a peine à croire que quelques heures de bus suffiront pour rejoindre Séoul.

En parcourant la capitale coréenne, on passe en permanence et sans transition des maisons traditionnelles du quartier de Namsangol à la tour de Séoul et son deck panoramique, du palais de Kyongbok, qui nous replonge en pleine ère Choson, aux œuvres contemporaines du musée Samsung. Le pays du Matin calme est en passe de réussir un improbable mariage : ancrer sa course vers le futur dans ses traditions séculaires.

Les conditions du voyage

La Corée est un pays très moderne, avec tout ce que cela sous-entend en terme de confort pour ses visiteurs. Les hôtels où vous descendrez sont dignes des standards internationaux, les routes sont entretenues, les autobus confortables. Tout au plus, certaines étapes effectuées dans les parcs nationaux empruntent des voies sinueuses et escarpées, prolongées par des marches d'approche des temples qui peuvent être quelque peu délicates. Mais cela n'est rien au regard du plaisir attendu...et obtenu !
 
Partir en voyage avec Clio
CO 50 - 13 jours

La Corée constitue pour le voyageur d'aujourd'hui un lieu de découverte d'autant plus fascinant qu'elle apparaît de prime abord énigmatique. Nous vous invitons à pénétrer avec nous cette terra incognita ... Découvrir ce voyage
 

 
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter