Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Le chemin de Saint-Jacques
Le camino francès de Roncevaux à Saint-Jacques
Du 9 au 16 septembre 2017 avec Adeline Rucquoi
ES 34 - 8 jours - Accessible à tous
Départ garanti  Imprimer
Les points forts
  • Les principales étapes du "Camino françes"
  • Le monastère de Roncevaux
  • La cathédrale Santa Maria de Burgos où repose le Cid
  • La vieille ville de Saint-Jacques de Compostelle et la cathédrale avec son extraordinaire encensoir géant, le "botafumeiro"
  • La cathédrale et les églises Santa Maria de Naranco et San Julian de Prado à Oviedo
  • Santillana del Mar, l'un des plus beaux villages d'Espagne
  • Le Chronoguide Nord de l'Espagne
Le culte de saint Jacques fut l’un des plus importants du Moyen Age. En 951, l’évêque du Puy vint prier sur le tombeau de l’apôtre Jacques. Une foule immense de pèlerins l’imita bientôt, transformant, depuis lors et jusqu’à nos jours, la route vers Saint-Jacques-de-Compostelle, le camino francès, en un trait d’union entre les peuples d’Europe. Les régions qu’il traversa devinrent la terre d’élection de l’art médiéval et la ville de Saint-Jacques devint, par l’action du pape Calixte II, une ville sainte du même ordre que Jérusalem et Rome.

%%voyageBloque%%
 
Mme Adeline Rucquoi
Directeur de Recherches émérite au C.N.R.S. Membre du Comité International des Experts du Chemin de Saint-Jacques. Correspondant des Académies d'Histoire d'Espagne, du Portugal et du Mexique.





 
J 1 - Samedi 9 septembre 2017 Biarritz – Roncevaux – Estella – Santo Domingo (290 km)
Vol pour Biarritz. Nous rejoindrons le camino francès (Unesco) à Saint-Jean-Pied-de-Port, « ville neuve » édifiée au XIe siècle, point de départ d’une vieille chaussée romaine qui rejoignait Astorga et fut utilisée par les pèlerins avant de faire halte à Roncevaux, lieu de légende s'il en est par la grâce de la fameuse épopée médiévale de la chanson de Roland. Au pied du port d'Ibañeta, Roncevaux reste l'une des haltes majeures sur le chemin de Compostelle et ce fut pour offrir une étape sûre aux pèlerins que l'évêque de Pampelune fit édifier, au XIIe siècle, l'imposant monastère de Roncevaux . Après le déjeuner inclus, nous partirons vers Puente la Reina, où un pont du XIe siècle marque le lieu vers lequel convergeaient divers chemins provenant de toute l’Europe continentale.
Dès le XIe siècle, le roi Sanche le Grand fit passer le chemin de Saint-Jacques par Estella où nous verrons le palais des rois de Navarre qui évoque la beauté de l’ancienne cité médiévale où vivaient Francs et Juifs, les églises du San Sepolcro et de San Miguel. Nous verrons aussi l’église de San Pedro de la Rua, première église romane d'Estella.
Nous arriverons ensuite à Santo Domingo de la Calzada, où l’on situe la légende du pendu-dépendu, classique de la littérature de pèlerinage, destiné à mettre en garde les pèlerins de Saint-Jacques contre les mauvais agissements d'aubergistes peu scrupuleux. Dîner libre. Nuit à Santo Domingo.
 
 
J 2 - Dimanche 10 septembre 2017 Burgos (95 km)
Le matin, nous visiterons d'abord la cathédrale de Santo Domingo, dédiée à saint Dominique du Chemin, église romano-gothique qui présente l'intéressante caractéristique d'être organisée comme une église de pèlerinage avec un vaste déambulatoire. Nous ferons ensuite route vers Burgos, construite en demi-cercle au pied d’une colline, couronnée par une forteresse, et souvent considérée comme la capitale gothique de l’Espagne. Peu après sa fondation en 884, Burgos devint pour plusieurs siècles la capitale du royaume de Castille-et-Léon. Foyer spirituel de la Reconquista, Burgos fut la ville du Cid, le chef de guerre victorieux qui porta les armes chrétiennes jusqu’à Valence et devint, par la grâce d’une chanson de geste, le modèle du preux chevalier.
Dans les environs de la ville, nous découvrirons le monastère cistercien de Las Huelgas. Fondation d’Alphonse VIII, roi de Castille, et de son épouse Aliénor Plantagenêt en 1187, il abrite, outre de multiples trophées de la Reconquista, la statuette du Santiago de l’Espaldarazo, le Saint-Jacques de l’Accolade aux bras mobiles, qui armait chevaliers les rois de Castille.
Après l'installation à l'hôtel et le déjeuner inclus, nous partirons visiter la chartreuse de Miraflores, aux stalles gothiques et Renaissance de toute beauté. Nous nous promènerons ensuite dans la vieille ville de Burgos et visiterons la cathédrale Santa Maria de Burgos (Unesco) où s’épanouissent tous les styles du gothique occidental, magnifiés par l’invention décorative espagnole. Nous y verrons aussi le tombeau où repose la dépouille du soldat Rodrigo Diaz de Vivar, surnommé le Cid campeador. Dîner libre. Nuit à Burgos.
 
 
J 3 - Lundi 11 septembre 2017 Fromista – León (210 km)
Dans la matinée, nous nous rendrons à León en continuant à suivre le camino francès. En chemin, nous découvrirons, à Fromista, le monastère bénédictin fondé en 1066 par la comtesse de Castille, Doña Mayor. Rattaché ensuite à l'ordre de Cluny, il en subsiste une église caractéristique de l’art roman castillan. Un peu plus loin sur la route, nous ferons un arrêt dans le village de Sahagun dont les édifices civils et religieux, avec leurs tours carrées tolédanes et leurs murs de briques, constituent la pointe extrême de l’art mudéjar, nom donné aux musulmans d’Espagne devenus sujets des royaumes chrétiens après le XIe siècle, pendant la période de tolérance. Après le déjeuner inclus, nous repartirons vers León.
Capitale du royaume pendant des siècles, León disputait à Burgos la primauté parmi les cités les plus fameuses du chemin de Saint-Jacques. Deux monuments emblématiques de la ville offrent déjà un étonnant raccourci de l’art espagnol : la cathédrale gothique, aux chatoyants vitraux, et rappelant la cathédrale de Reims par la pureté de ses lignes, et l’hôpital San Marcos, bâti au XIe siècle mais doté d'une façade Renaissance et baroque, qui fut le siège de l’ordre militaire de Saint-Jacques-de-l’Epée et qui était destiné à recevoir les pauvres du Christ. Nous visiterons enfin le panthéon San Isidoro qui comporte une chapelle basse, ornée d’un cycle de peintures romanes de la fin du XIIe siècle. Dîner libre. Nuit à León.
 
 
J 4 - Mardi 12 septembre 2017 León – Saint-Jacques (375 km)
Nous partirons ensuite pour Saint-Jacques que nous atteindrons après avoir traversé les beaux paysages de la Galice. En chemin, nous nous arrêterons à Astorga, un des plus anciens évêchés d’Espagne qui était à la croisée du chemin de Saint-Jacques et de la route de la Plata. Nous y visiterons le musée du Chemin, installé dans le palais épiscopal dû à Antoni Gaudi. Après le déjeuner inclus, nous passerons près du col de Piedrafita où, dans un paysage désolé, nous verrons de curieuses maisons de pierres sèches et nous visiterons l’ancien monastère d’El Cebrero qu’Alphonse VI confia en 1072 à des moines français de l’abbaye Saint-Gérault d’Aurillac et qui, ensuite, passa aux mains des bénédictins. Nous nous rendrons à Puertomarin, village médiéval qui a été englouti par un lac de barrage, mais dont les monuments les plus intéressants ont été déplacés ; c’est le cas de l’église fortifiée San Juan, qui fut probablement décorée par le maître Mateo et ses disciples. Arrivée à Saint-Jacques en début de soirée. Dîner libre. Nuit à Saint-Jacques.
 
 
J 5 - Mercredi 13 septembre 2017 Saint-Jacques
Dans la vieille ville de Saint-Jacques-de-Compostelle (Unesco), nous visiterons d'abord la cathédrale : un somptueux revêtement baroque sert d’écrin à l’édifice médiéval qui est le point d’aboutissement des pèlerinages, consacrée à l’apôtre Jacques, saint patron et protecteur de l’Espagne. Une promenade dans les ruelles de la vieille ville nous fera découvrir quelques superbes monuments comme l’hôpital des Pèlerins, édifié à partir de 1501 sur ordre de Ferdinand d'Aragon et Isabelle de Castille, et le palais de l’archevêque Gelmirez. Après le déjeuner inclus, nous poursuivrons notre découverte de Saint-Jacques par la visite du musée du Peuple galicien aménagé dans l'église, couvent de San Domingo de Bonaval des XVIIe et XVIIIe siècles, qui abrite une importante exposition de manifestations de la culture populaire galicienne. Dîner libre. Nuit à Saint-Jacques.
 
 
J 6 - Jeudi 14 septembre 2017 Saint-Jacques – Oviedo (350 km)
Pour atteindre la région des Asturies et Oviedo, nous traverserons la montagne galicienne. A Coana, nous découvrirons un castro, établissement fortifié de l’âge du fer, l’un des plus remarquables des Asturies. Déjeuner inclus en route. Nous arriverons dans l'après-midi à Oviedo (Unesco). C'est autour d'un monastère fondé en 757 par le moine Fruela que se développa la ville. Elle devint, en 810, la capitale des Asturies et, berceau de la monarchie espagnole, fut une des rares cités qui ne fut jamais conquise par les Maures au Moyen Age. Nous visiterons la cathédrale gothique San Salvador. Egalement connue comme Sancta Ovetensis, du fait de la qualité et de la quantité des reliques qu'elle contient, elle repose sur les restes d’une église consacrée au Saint-Sauveur. Nous y verrons la Camara Santa (Unesco), un superbe ensemble protogothique, apparenté à Chartres, édifié au début du IXe siècle, par Alphonse II le Chaste pour abriter un coffre contenant de remarquables reliques rapportées de Tolède après la chute du Royaume wisigoth. Dîner libre. Nuit à Oviedo.
 
 
J 7 - Vendredi 15 septembre 2017 Oviedo – Santillana (265 km)
Sur le mont Naranco, dominant Oviedo, Santa Maria de Naranco (Unesco), ancienne résidence du roi Ramire Ier, transformée plus tard en église, constitue un remarquable spécimen de l’art chrétien asturien du IXe siècle, désireux de rappeler les gloires du royaume wisigoth de Tolède, dont les rois des Asturies se considéraient les héritiers. Nous visiterons ensuite San Julian de los Prados (Unesco) restée intacte depuis son édification vers 520 et qui marque le passage de la tradition wisigothique à l'architecture originale des Asturies. Nous partirons ensuite voir, de l'extérieur, l’église de Santa Cristina de Lena (Unesco), église de fondation wisigothique, érigée sur un piton offrant une vue panoramique sur la vallée du Caudal. Elle fut remaniée en 852 mais conserve quelques bas-reliefs de l'édifice d'origine. Déjeuner inclus en cours de route. Nous ferons ensuite un arrêt au couvent San Salvador de Valdedios dont subsiste une belle église de style préroman asturien. Arrivée sur la côte asturienne à Santillana del Mar. Dîner libre. Nuit à Santillana del Mar.
 
 
J 8 - Samedi 16 septembre 2017 Santillana – Biarritz (290 km)
Dans la matinée, nous visiterons Santillana del Mar, l’un des plus beaux villages d’Espagne avec ses ruelles pavées, ses maisons fortifiées et nobles demeures, restées telles que Lesage les avaient décrites dans son Histoire de Gil Blas de Santillane... Nous visiterons la collégiale Santa Juliana du XIIe siècle et son cloître sculpté qui, malgré leur construction tardive, montre l’humilité et la grandeur des élévations romanes. Déjeuner inclus, puis retour par la côte cantabrique à l’aéroport de Biarritz. Vol pour Paris.
 


Groupe de 13 à 20 voyageurs
Départ assuré
Forfait en chambre double
Prix prestissimo jusqu'au 25 juillet 2017
Prix presto jusqu'au 6 août 2017
Prix à partir du 07/08/2017
1 870 €
1 895 €
1 935 €
Supplément chambre individuelle
Prix prestissimo jusqu'au 25 juillet 2017
Prix presto jusqu'au 6 août 2017
Prix à partir du 07/08/2017
215 €
245 €
275 €
Sans transport international
Prix prestissimo jusqu'au 25 juillet 2017
Prix presto jusqu'au 6 août 2017
Prix à partir du 07/08/2017
-125 €
-95 €
-75 €


Santo DomingoEl Corregidor 3*

BurgosCorona de Castilla 4*

LeonEurostars Leon 4*

Saint Jacques de CompostelleCompostela 4*

OviedoRegente 4*

SantillanaSantillana 3*

DépartArrivée
Paris Orly
09/09/2017 - 07h10
Biarritz Biarritz Parme
09/09/2017 - 08h30
Vol Air France AF7496
Biarritz Biarritz Parme
16/09/2017 - 17h30
Paris Orly
16/09/2017 - 18h50
Vol Air France AF7487

Prestations incluses
  • Le vol Paris/Biarritz et retour
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double avec petit déjeuner
  • 8 repas
  • Le circuit en autocar privé
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio
Nos prix ne comprennent pas
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement Europ Assistance : 10 € par personne ou 25 € pour une famille
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages Europ Assistance
  • Les boissons
  • Les pourboires



  • Les visites du centre historique des villes s’effectuent à pied.
 
  • Un passeport ou une carte d'identité en cours de validité
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 22/07/2017. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Clio Qui sommes-nous ? Nous contacter