Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Le Bengale à l'occasion de la fête de Bonobibi
Du 4 au 18 janvier 2019 avec Anne-Marie Wirja
IN 106 - 15 jours - Grands voyageurs
Départ garanti  Imprimer
Les points forts
  • Les multiples facettes de Calcutta
  • Chandernagor, ancien comptoir français
  • Gaur, Pandua, Murshidabad et leur architecture musulmane
  • L'excursion en bateau dans les Sundarbans
  • Les festivités en l'honneur de Bonobibi
  • L'hindouisme villageois et son architecture typique
  • Le Chronoguide Inde, Bengale et Bangladesh
Le Bengale, trop longtemps resté à l'écart des circuits touristiques, apparaît comme un monde original, aujourd'hui partagé entre Inde et Bangladesh. Fondée en 1690 par les Anglais, Calcutta, qui commandait le delta du Gange, fut d'abord un centre économique prospère avant de devenir, après 1857 et la révolte des Cipayes, la capitale du Raj, l'empire britannique des Indes, fonction qu'elle a perdue en 1912 au profit de Delhi. Trop souvent résumée aux images de misère popularisées par l'apostolat de mère Teresa, Calcutta est en réalité une mégapole colorée dont l'arrière-pays possède un patrimoine historique et culturel qui a tissé le passé de la région. Des sanctuaires de Kali aux temples de Bishnupur, l'hindouisme apparaît comme le socle religieux sur lequel s'est bâti une culture plurimillénaire, mais il coexiste ici avec l'islam, comme le montrent les mosquées de Murshidabad, de Gaur ou de Pandua dont certains traits ont influencé l’art des Grands Moghols. Nous vous permettrons de découvrir les anciens comptoirs européens et l’architecture tout à fait particulière des temples du Bengale. Ce voyage vous offrira aussi l'opportunité unique et originale d'approcher l'hindouisme en milieu rural, à une échelle locale, intimiste et humaine. En particulier dans les Sundarbans, cette région fascinante où les eaux du Gange se mêlent à celles du Brahmapoutre dans un vaste delta qui s'ouvre sur le golfe du Bengale. L'hindouisme y prend des formes particulières lors des célébrations consacrées à Bonobibi, l'esprit gardien des forêts vénéré tant par les hindous que par les musulmans des Sundarbans. En programmant ce voyage dans la première quinzaine du mois de janvier nous vous offrons l'opportunité d'assister à ces festivités.

%%voyageBloque%%
 
Anne-Marie Wirja
Diplômée de l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO)





 
J 1 - Vendredi 4 janvier 2019 Paris – Delhi
Vol pour Delhi. Nuit en vol.
 
 
J 2 - Samedi 5 janvier 2019 Delhi - Calcutta
Arrivée à Delhi et correspondance pour Calcutta dans l’après-midi. Nuit à Calcutta.
 
 
J 3 - Dimanche 6 janvier 2019 Calcutta – Bishnupur
Départ matinal pour Bishnupur, l'ancienne capitale des Malla. Si la ville a connu diverses périodes d’expansion dès le XIIe siècle, c’est surtout du XVIIe au XVIIIe siècle qu’elle s’est parée des nombreux temples qui font son originalité. Construits en briques rouges ou en blocs de latérite, leur style est unique en Inde car il reprend l’architecture vernaculaire de l’habitat villageois : l’homme a fait une demeure divine, à l’image de la sienne, mais embellie de carreaux de terracotta sculptés où se déploient les grands mythes hindous.

Nous nous attarderons aux temples les plus représentatifs : le temple Shyama Raya à cinq tours, le temple Ras Mancha étonnant par sa forme pyramidale, le Madan Mohan à la façade richement décorée et le temple double de Jorbangla. Le petit village maintient son artisanat de saris dits baluchari.

Nuit à Bishnupur.


 
 
J 4 - Lundi 7 janvier 2019 Bishnupur – Panchmura – Bikna - Sonamukhi – Shantiniketan
Tôt le matin, nous partirons vers Panchmura, village de potiers, où 70 familles façonnent dans un style tribal des statuettes destinées aux divinités tutélaires. Dans le même esprit, à Bikna, c’est à la cire perdue que l’on coule des “Dhokra” ou figurines rituelles en bronze.

Nous poursuivrons ensuite vers Sonamukhi, archétype s’il en est du système bengali. Au XIXe siècle, celui qui avait réussi dans les affaires le clamait en faisant élever un palais pompeux dans le style occidental et il dotait son village d’édifices religieux. Ainsi, en 1845, un riche tisserand construisit ici le temple Sridhar, l’un des rares du Bengale à être couronné par 25 pinacles et offrant une grande variété de mythes.

En fin de journée, nous gagnerons Shantiniketan, rendue célèbre par Rabindranath Tagore.

Nuit à Shantiniketan.
 
 
J 5 - Mardi 8 janvier 2019 Shantiniketan – Surul – Supur – Itonda – Shantiniketan
Dans les environs de Shantiniketan, nous nous rendrons à Surul qui, au XIXe siècle, vivait de ses champs de canne à sucre et du commerce fluvial. La famille des Srinivas Sarkar y gagna une jolie fortune affichée dans son manoir encore en l’état. Non loin se trouvent le temple de Lakshmi Janardan, narrant des scènes du Ramayana, et deux structures shivaïques.

Tout près, à Supur, de nombreux petits sanctuaires aux amusantes terracotta sont disséminés dans la campagne : l’occasion d’une agréable promenade.

Dans la même région et de la même époque, à Itonda, divers monuments dont l’exquis temple de Kali, récemment restauré, décrivent mythes hindous et vie quotidienne.

Retour à Shantiniketan dans l’après-midi et visite du musée consacré à la vie et l'œuvre de Rabindranath Tagore.

Nuit à Shantiniketan.
 
 
J 6 - Mercredi 9 janvier 2019 Shantiniketan – Azimganj - Baranagar – Murshidabad
Départ tôt le matin en direction de la région de Murshidabad. L'après-midi sera consacrée à la visite des faubourgs de cette ville. En petit bateau, nous traverserons la Bhaghirati vers Azimganj, qui fut la ville du commerce des soieries et... des mangues. Une communauté jaïna du Rajasthan y fit souche, en témoignent ses demeures cossues, aujourd’hui à l’abandon.

A Baranagar, oubliés de l’histoire aussi, se trouvent les plus beaux temples en terracotta. Offerts par la reine de Natore, ils ont pour nom Char Bangla, Bhabanishwar ou encore Gangeshwar.

Retour à Murshidabad par le même chemin et en "toto", sorte de tuk-tuk local permettant de profiter de la vie villageoise.

Nuit à Murshidabad.
 
 
J 7 - Jeudi 10 janvier 2019 Murshidabad - Malda
Au début du XVIIIe siècle, Murshid Kuli Khan, diwan du Bengale, quitta Dacca pour s’installer dans la ville de Madsudabad, rebaptisée en son honneur Murshidabad. Elle resta capitale jusqu’à la victoire des Britanniques de 1757.

Une première approche nous conduira vers le Nord de la cité, où le long des berges de la Hoogly de riches demeures furent édifiées par la cour et son entourage. Ici reposent aussi les derniers Nawabs du XVIIIe siècle, les Jafahi, dans un étonnant cimetière.

Nous poursuivrons par la mosquée Katra, construite selon le modèle de la mosquée de La Mecque, et passerons devant l’imambara, faisant face au palais Hazarduari ou “palais aux mille portes”, édifié en 1837 dans le style occidental.

En fin de matinée, départ pour Malda que nous atteindrons après une longue route au trafic intense.

Nuit à Malda.
 
 
J 8 - Vendredi 11 janvier 2019 Malda – Pandua – Gaur – Malda
Excursion le matin à Pandua, qui remplaça Gaur comme capitale pendant un siècle (1338-1442) sous les Ilyas Shahi et les Habshi. La vaste mosquée Adina, construite vers 1375 et supportée par 260 colonnes, est un monument majeur de l’architecture musulmane du Bengale et une des très rares mosquées à avoir eu une rangée centrale couverte d’une voûte en berceau et non d’une coupole. Le mausolée Eklakhi (fin XVe siècle) rappelle par son architecture et son ornementation que le sultan Jalal ud-Din qui le fit construire était le fils du roi hindou Raja Ganesh. A proximité se trouvent la tombe Choti Dargah où repose le saint homme à l’origine de la conversion du prince ainsi que la mosquée en pierres Qutb Shâhi (1583).

Route pour Gaur et visite de cette ancienne capitale du Bengale. Ses racines furent hindoues et bouddhiques du temps des Pala et des Sena, avant qu’elle ne soit conquise par les dynasties musulmanes. Elle prospéra entre les XIIIe et XVIe siècles et fut si belle qu'Humayun le Grand Moghol la baptisa "Séjour au Paradis". Abandonnée définitivement au XVIIIe siècle, cette ville-fantôme abrite des édifices médiévaux de l’art indo-musulman, mâtiné de formes et décorations typiquement bengalies. Nous nous attarderons pour admirer ses délicates mosquées – Kadam Rasul, Lokochuri, Tantipara ou encore Lattan –, ainsi que les portes monumentales de ses remparts et le minaret Firuz.

Retour vers Malda. Nuit à Malda.

 
 
J 9 - Samedi 12 janvier 2019 Malda - Calcutta
Retour en train vers Calcutta et début des visites de la ville, adaptées selon l'heure d’arrivée du train.

Nuit à Calcutta.

 
 
J 10 - Dimanche 13 janvier 2019 Calcutta
Deux journées seront consacrées à la visite de Calcutta, à pied, en bus et en tramway.

La capitale du Bengale occidental expose ses extrêmes et antagonismes. Population pléthorique transformant la ville en gigantesque fourmilière, misère côtoyant l’opulence, industries de pointe et vie artistique intense. La métropole sut aussi engendrer les plus grands penseurs du pays comme de fervents nationalistes. Capitale de l’Empire britannique de 1857 à 1912, elle devint un prospère centre économique et administratif.

La ville anglaise s’articulait autour du Maidan, vaste esplanade, et s’étirait au nord vers le BBD Bagh (anciennement le Dalhousie Square), le Writers'Building, occupé autrefois par les fonctionnaires, et la poste reconnaissable à son grand dôme, sur l'emplacement du premier Fort William. Sans oublier le Palais de marbre, œuvre d’artistes locaux épris de culture occidentale. Au sud de cet espace, le Victoria Memorial, élevé en hommage à l’Impératrice des Indes, est le symbole de la toute-puissance britannique, tout comme la cathédrale St-Paul.

Parallèlement, la tradition indienne s’exprime dans le sanctuaire dédié à Kali, la déesse avide de sang qui fit de la ville sa résidence, ainsi que dans le tout proche quartier de Kumartuli où les artisans préparent la fête de Durga en fabriquant des statues de glaise peinturlurées, ou encore au marché aux fleurs sous le pont d’Howrah.

Pour sentir battre le cœur de Calcutta, rendez-vous à Bentick Street et au China bazar. Enfin, pour faire la synthèse de nos découvertes précédentes, nous visiterons l’Asutosh museum, sis dans le campus de l’Université de Calcutta.

Nuit à Calcutta.
 
 
J 11 - Lundi 14 janvier 2019 Calcutta
Suite des visites de Calcutta.

Nuit à Calcutta.
 
 
J 12 - Mardi 15 janvier 2019 Calcutta – Bansberia – Bandel – Chandernagor – Calcutta
Le matin, nous prendrons le train local pour Bansberia qui conserve des temples intéressants, l’un de style traditionnel en terre cuite alors que le second fait preuve de fantaisie avec ses dômes en fleurs de lotus.

Nous gagnerons ensuite Bandel, en tuk-tuk, où une église et un monastère de 1599 rappellent que cette localité fut un comptoir portugais.
De là, en barque, nous descendrons la rivière Hoogly vers l'Imambara, mosquée et centre de théologie des chiites, construit en 1841.

Continuant notre immersion en transports locaux, c’est par un court trajet en train que nous entrerons dans Chandarnagar, la Chandernagor française, la « ville de la lune » enfouie sous les cocotiers au bord du fleuve. Nous y visiterons notamment l'église du Sacré-Cœur ainsi que le cimetière français.

Retour en bus vers Calcutta en fin d’après-midi.
Nuit à Calcutta.
 
 
J 13 - Mercredi 16 janvier 2019 Les Sundarbans et le festival de Bonobibi
De bon matin, nous roulerons vers Gadkhali, porte d’entrée des Sundarbans. Embarquement en bateau privé pour le plus grand delta au monde, formé par l’enlacement du Gange, du Brahmapoutre et du Meghna. A l’endroit où les terres rencontrent l’eau, sur 350 km de large, la forêt des Sundarbans enjambe le Bangladesh et l'Inde. La mangrove offre un habitat aux tigres, qui se sont adaptés à un mode de vie semi-amphibie, nageant aisément et se nourrissant de poissons, de crabes et de varans. Ces tigres sont aussi connus pour être des «mangeurs d’hommes », très probablement parce que les occasions de rencontre entre ces fauves et les populations locales sont plus fréquentes. Le delta est formé d’une centaine d’îles dont une trentaine est habitée par des pêcheurs et des riziculteurs. L’habitat est de glaise, à l’image de l’environnement ; nous flânerons à pied dans cet univers étonnant.

Nuit dans les Sundarbans.
 
 
J 14 - Jeudi 17 janvier 2019 Les Sundarbans et le festival de Bonobibi – Calcutta
Au cours de ces deux jours va se dérouler un festival intimiste propre aux Sundarbans où l’environnement a forgé les croyances. Bonobibi est une divinité gardienne des forêts, aussi bien vénérée par les hindous que par les musulmans d’ici. Les chasseurs de miel et les bûcherons font appel à elle avant d'entrer dans la mangrove pour se protéger des attaques de tigres. Selon la religion de ses dévots, elle est représentée en sari ou en pyama, cheveux tressés ou couverts d’une casquette ! Chaque village a un autel qui lui est dédié, fait d’argile comme la statue l’est aussi; elle prend souvent l’apparence de Parvati. Chaque année, pour son festival, les familles lui apportent des offrandes, changent ses vêtements et refont sa demeure. Nous adapterons nos visites des villages aux horaires des rituels.

Retour à Calcutta dans l’après-midi et nuit à Calcutta.
 
 
J 15 - Vendredi 18 janvier 2019 Calcutta – Paris
Le matin, transfert à l’aéroport et vol pour Paris via Delhi.
 


Groupe de 10 à 18 voyageurs
Départ assuré
Forfait en chambre double
Prix prestissimo jusqu'au 31 juillet 2018
Prix presto jusqu'au 31 octobre 2018
Prix à partir du 01/11/2018
4 495 €
4 525 €
4 550 €
Remise supplémentaire de 3 % soit environ 134 € pour toute inscription avec transport international, entièrement soldée avant le 08/07/2018.
Supplément chambre individuelle
Prix prestissimo jusqu'au 31 juillet 2018
Prix presto jusqu'au 31 octobre 2018
Prix à partir du 01/11/2018
995 €
1 025 €
1 050 €
Remise supplémentaire de 3 % soit environ 164 € pour toute inscription avec transport international, entièrement soldée avant le 08/07/2018.
Sans transport international
Prix prestissimo jusqu'au 31 juillet 2018
Prix presto jusqu'au 31 octobre 2018
Prix à partir du 01/11/2018
-560 €
-420 €
-330 €
Visa   133 €


CalcuttaPeerless Inn 3*

BishnupurBishnupur Tourist Lodge 2*

ShantiniketanSantiniketan Residency 2*
L’hébergement adapté à la réalisation du voyage

MurshidabadFame Hotel 2*

MaldaGolden Park Hotel & Resort 2 *

GosabaSundarban Tiger camp 2*

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
04/01/2019 - 21h30
Delhi Indira Gandhi
05/01/2019 - 10h00
Vol Air India AI 142
Delhi Indira Gandhi
05/01/2019 - 14h25
Calcutta Kolkata Netaji Subhas Int
05/01/2019 - 16h40
Vol Air India AI 020
Calcutta Kolkata Netaji Subhas Int
18/01/2019 - 07h00
Delhi Indira Gandhi
18/01/2019 - 09h10
Vol Air India AI 763
Delhi Indira Gandhi
18/01/2019 - 13h05
Paris Roissy CDG
18/01/2019 - 18h00
Vol Air India AI 143

Prestations incluses
  • Les vols internationaux Paris/Delhi et retour avec ou sans escale
  • Les vols intérieurs Delhi/Calcutta et retour sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète du dîner du 2e jour au dîner du 14e jour
  • Le circuit en autocar privé
  • Les transports en bateau privé dans les Sundarbans
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio
Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage (prévoir 4 € par jour et par participant)
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les frais de visa
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 05/06/2018. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.



  • Bien que les hôtels choisis soient les meilleurs disponibles, ils demeurent simples en ces lieux non-touristiques, en dehors de Calcutta.
  • Les déjeuners sont pris dans des restaurants locaux.
  • Les routes sont étroites et au trafic intense, les déplacements sont lents.
  • Le festival est intimiste, à la dimension des hameaux.
 
  • Un passeport biométrique, valable encore 6 mois après la date du retour du voyage
  • Un visa pour l'Inde


Informations pratiques
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et l'Inde est de + 4h30 lorsque la France est à l'heure d'hiver et de + 3h30 lorsque la France est à l'heure d'été.
Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre


Santé
Aucune vaccination n'est obligatoire pour se rendre en Inde.
Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/


Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter